Accueil> LES STARS DE FIN D’ANNÉE

LES STARS DE FIN D’ANNÉE

LES STARS DE FIN D’ANNÉE

L’un se nomme NICOLAS,
L’autre PAPA NOEL.

Le premier est un saint, le second un païen.
L’un vient de l’est, l’autre de ouest.

Il vient du bout des temps, il est des temps modernes.

Nicolas, rigoriste et austère, déambule à deux. Mon dieu ! C’est affreux ! Le Père fouettard l’accompagne.
Papa Noël, jovial et bon vivant, se plaît en la gracieuse compagnie des 7 rennes, qui véhiculent son traineau.

La comptine de l’un est vraiment déroutante : «  Ils étaient trois petits enfants, qui s’en allaient glaner aux champs, ….. ». Ils finissent dans un saloir !!
Pour l’autre : Par une belle nuit de Noël « Pe-tit-pa-pa-no-ël, quand-tu-des-cen-dras-du-ci-el, …. », et voilà les petits souliers remplis de jouets par milliers !!

Pas de risque de les confondre …. !

Et pourtant !

Plein de choses les rapprochent? Dirions-nous de nos jours, un ADN en commun ?
Ils s’habillent de rouge et de blanc, ce n’est pourtant pas la mode.
Ils réapparaissent tous deux en décembre, on les oublie le reste de l’année.
Les enfants les adorent, ils sont si bons. Bons tous les deux ? Tiens tiens, ... et le saloir? Nicolas les a sauvés.
Et le Père fouettard ? Aux oubliettes ! Papa Noël a décrété l’Enfant est Roi.

Et puis voyez ça, il suffit de quelques subtiles diffusions de senteurs de Sapin (de Sibérie c'est mieux), ou d’« Orange et Cannelle » prés de la cheminée, … et voilà, ils surgissent du fond de notre imaginaire collectif.

Mais, au delà du rêve, ils sont les Stars du star-système des « Boutiques de  Noël », et on adore ça !!!

Business ! business ! Coca Cola – tiens, encore du rouge et blanc – dans sa campagne publicitaire de 1931, propulsa Papa Noël dans la galaxie mondiale, éclipsant pour un temps le Bon Saint Nicolas.

Chut ! Ne le dites pas à nos amis alsaciens !! Ils ne vous croiront pas.

______________